Asie

Thaïlande : Finalement, la taxe aérienne est abandonnée

tuctuc thailandais

Maintes fois repoussée : le gouvernement thaïlandais a récemment décidé d’abandonner la proposition de taxe touristique de 300 bahts (environ 8 euros) pour les voyageurs aériens internationaux. Cette décision vise à encourager le tourisme et à augmenter les dépenses des visiteurs dans le pays. La proposition initiale, qui avait suscité des inquiétudes parmi les voyageurs, a été annulée pour faciliter une reprise plus rapide du secteur touristique après la pandémie.

La suppression de ces frais fait partie d’une série de mesures destinées à relancer le tourisme. Le 8 juin 2024, le Premier ministre thaïlandais Srettha Thavisin a annoncé l’annulation de la proposition précédente d’imposer des frais de tourisme de 300 bahts (environ 8,20 euros) aux visiteurs étrangers arrivant par avion en Thaïlande, l’objectif étant de rendre la Thaïlande plus attractive pour les voyageurs internationaux en réduisant les coûts supplémentaires et en facilitant l’accès.

Selon Srettha Thavisin, bien que la perception de ces frais puisse générer des revenus à court terme, permettre l’entrée de plus de touristes sans frais supplémentaires les encouragera probablement à dépenser davantage dans les commerces et autres activités, ce qui sera plus bénéfique pour l’économie thaïlandaise.

Réformes des visas pour encourager les séjours prolongés

Parallèlement à l’annulation des frais de tourisme, la Thaïlande a mis en place des réformes des visas pour attirer davantage de visiteurs. Parmi ces réformes, on trouve des extensions de la durée des visas pour diverses catégories de voyageurs, y compris les touristes, les étudiants, les travailleurs à distance et les retraités.

Les extensions de visa incluent la prolongation du séjour sans visa pour les titulaires de passeports de 93 nationalités, désormais étendue à 60 jours, valable du 1er juin 2024 au 11 novembre 2024. En outre, davantage de pays sont désormais éligibles pour les visas à l’arrivée avec des séjours prolongés jusqu’à 60 jours.

Incitations fiscales pour le tourisme domestique

Le gouvernement a également approuvé des incitations fiscales pour stimuler le tourisme intérieur. Ces mesures, en vigueur de mai à novembre 2024, incluent des déductions fiscales pour les entreprises organisant des conventions et séminaires, ainsi que pour les individus séjournant dans des hébergements alternatifs tels que les homestays dans les villes secondaires.

Remplissez un dossier de e-Visa Thailande
Anna Dennis

Mon rôle consiste à aider nos voyageurs dans leurs démarches pour l'étranger. Passionnée par mon travail, je suis là pour eux, que ce soit pour des problèmes administratifs ou simplement pour les soutenir dans une difficulté administrative. Mon but ? Faciliter leur parcours.

Laisser une réponse