Trouvez le VISA dont vous aurez besoin

Besoin d'un visa pour votre prochain voyage ? Utilisez notre application pour trouver les exigences de visa en fonction de votre nationalité et de votre destination. Obtenez toutes les informations dont vous avez besoin en quelques clics seulement !

Pour voyager en Corée du Nord avec un passeport français, vous aurez besoin de : Visa requis

Quels sont les pays où les Français peuvent voyager sans visa ?

Allemagne, Andorre, Autriche, Belgique, Belize, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, République Dominicaine, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, État de Palestine, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Saint-Marin, État de la cité du Vatican, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Tchéquie.

Quel est le classement Henley Passeport Index du passeport français ?

Index: 13 / 199 Le passeport français est l'un des plus puissants au monde, vous permettant de voyager dans presque tous les pays. Avec lui, vous pouvez entrer sans visa dans de nombreux pays, ou en obtenir un à votre arrivée. Henley Passport Index

Est-il facile d'obtenir un visa pour voyager en Corée du Nord ?

Les ressortissants de la plupart des pays, y compris ceux de l’Union européenne, ont besoin d’un visa pour entrer en Corée du Nord. Les visas de tourisme sont généralement les seuls visas disponibles pour les voyageurs étrangers et sont généralement accordés pour des séjours de moins de 30 jours. Si vous souhaitez rester en Corée du Nord pendant plus de 30 jours ou pour une autre raison, vous aurez besoin d’un visa spécial.

Quelles sont les nationalités qui peuvent voyager en Corée du Nord sans visa ?

Pas d'informations

Vue aérienne en Corée du Nord n°1

Statistiques sur l’immigration en Corée du Nord : une réalité méconnue

Il est difficile d’obtenir des données précises et fiables sur l’immigration en Corée du Nord, étant donné la nature fermée du régime et le manque de transparence des autorités. Cependant, des estimations basées sur diverses sources permettent de se faire une idée générale de la situation.

Il est également important de mentionner que la Corée du Nord accueille un petit nombre de défecteurs nord-coréens qui ont réussi à fuir le pays, généralement en passant par la Chine.

Les émigrants nord-coréens : une situation préoccupante

De l’autre côté du spectre migratoire, les émigrants nord-coréens représentent un enjeu humanitaire majeur. On estime qu’entre 100 000 et 300 000 Nord-Coréens vivent clandestinement en Chine, fuyant la répression et la pauvreté dans leur pays d’origine. Cette situation expose ces personnes à de nombreux risques, tels que les violences, le trafic humain et l’exploitation.

Visas les plus demandés en Corée du Nord : entre tourisme et travail

En dépit de son image fermée et isolée, la Corée du Nord délivre chaque année plusieurs milliers de visas à des ressortissants étrangers. Ces visas sont principalement destinés à des fins de tourisme ou de travail.

  • Le visa touristique (type T) est le visa le plus couramment demandé pour se rendre en Corée du Nord. Il permet de séjourner dans le pays pendant une courte durée, généralement quelques jours ou semaines, et doit être organisé par l’intermédiaire d’une agence de tourisme autorisée.
  • Le visa de travail (type D) est délivré aux ressortissants étrangers qui ont obtenu un emploi en Corée du Nord. Ce type de visa implique souvent des restrictions de mouvement et de communication avec l’extérieur.

Il est à noter que la délivrance de ces visas reste soumise au contrôle strict des autorités nord-coréennes, et qu’il n’est pas rare que des demandes soient refusées pour diverses raisons.

Chiffres du tourisme international en Corée du Nord : un secteur en expansion

Le tourisme en Corée du Nord est un secteur en pleine croissance, malgré les restrictions imposées par le régime et les tensions géopolitiques. Les visiteurs étrangers sont principalement attirés par la découverte d’un pays mystérieux et les nombreux sites touristiques historiques et culturels qui s’y trouvent.

  • On estime que quelques milliers de touristes étrangers se rendent en Corée du Nord chaque année, bien que les chiffres varient en fonction des sources et des fluctuations politiques.
  • La plupart des touristes viennent de Chine, mais on observe également une augmentation du nombre de visiteurs en provenance d’autres pays asiatiques, ainsi que d’Europe et d’Amérique du Nord.
  • Les principales attractions touristiques en Corée du Nord incluent la capitale Pyongyang, la zone démilitarisée (DMZ) à la frontière avec la Corée du Sud, et les montagnes Myohyang et Kumgang.

Le rôle du tourisme dans l’économie nord-coréenne

Le tourisme représente une source de devises étrangères importante pour la Corée du Nord, qui fait face à de nombreuses sanctions économiques internationales. Le régime tente donc de développer ce secteur en investissant dans des infrastructures touristiques, tels que des hôtels, des restaurants et des sites de loisirs.

Cependant, le tourisme en Corée du Nord reste étroitement encadré par les autorités, et les visiteurs sont souvent soumis à des restrictions de mouvement et à une surveillance constante.

Vue aérienne en Corée du Nord n°2