Trouvez le VISA dont vous aurez besoin

Besoin d'un visa pour votre prochain voyage ? Utilisez notre application pour trouver les exigences de visa en fonction de votre nationalité et de votre destination. Obtenez toutes les informations dont vous avez besoin en quelques clics seulement !

Pour voyager en Corée du Sud avec un passeport français, vous aurez besoin de : Aucun visa pour un séjour jusqu'à 90 jours

Quels sont les pays où les Français peuvent voyager sans visa ?

Allemagne, Andorre, Autriche, Belgique, Belize, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, République Dominicaine, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, État de Palestine, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Saint-Marin, État de la cité du Vatican, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Tchéquie.

Quel est le classement Henley Passeport Index du passeport français ?

Index: 13 / 199 Le passeport français est l'un des plus puissants au monde, vous permettant de voyager dans presque tous les pays. Avec lui, vous pouvez entrer sans visa dans de nombreux pays, ou en obtenir un à votre arrivée. Henley Passport Index

Est-il facile d'obtenir un visa pour voyager en Corée du Sud ?

Pour voyager en Corée du Sud, les citoyens de certains pays n’ont pas besoin de visa et peuvent entrer dans le pays avec un simple passeport valide pour une période allant jusqu’à 90 jours.

Cependant, si vous êtes citoyen d’un pays qui n’est pas exempté de visa, vous devrez remplir le formulaire de demande de visa en ligne, K-ETA, avant de voyager en Corée du Sud. Cela n’est pas particulièrement difficile.

Quelles sont les nationalités qui peuvent voyager en Corée du Sud sans visa ?

Pas d'informations

Vue aérienne en Corée du Sud n°1

Statistiques sur l’immigration en Corée du Sud

En 2020, selon les données officielles du gouvernement sud-coréen, le nombre total de ressortissants étrangers vivant en Corée du Sud s’élevait à environ 2,5 millions, représentant près de 5% de la population totale du pays. Les principaux groupes de migrants étaient originaires de Chine (quand y partir et les exigences de visa sur internet), du Vietnam (quand y partir et les exigences de visa sur internet), des Philippines (quand y partir et les exigences de visa sur internet) et de Thaïlande (quand y partir et les exigences de visa sur internet). Voici quelques chiffres clés concernant l’immigration en Corée du Sud :

  • Le nombre de résidents étrangers a augmenté de 8,6% en moyenne chaque année depuis 2000.
  • Les travailleurs migrants représentent environ 60% du total des étrangers en Corée du Sud.
  • Plus de la moitié des immigrants sont des travailleurs manuels, tandis qu’environ 25% sont des professionnels ou des entrepreneurs.
  • Les femmes représentent près de la moitié des migrants, et environ 60% d’entre elles sont des femmes mariées avec un conjoint sud-coréen.

Visas les plus demandés en Corée du Sud

La Corée du Sud propose différents types de visas pour les étrangers souhaitant séjourner dans le pays. Les catégories de visas les plus courantes sont les visas de travail, d’études et de tourisme. Voici une liste des visas les plus demandés en Corée du Sud :

Visa étudiant (D-2)

Ce visa est destiné aux étudiants étrangers souhaitant poursuivre leurs études au niveau universitaire ou supérieur en Corée du Sud. Le visa D-2 permet aux étudiants de rester dans le pays pendant toute la durée de leurs études, généralement de deux à quatre ans, selon le programme choisi. Les titulaires de ce visa peuvent également travailler à temps partiel, sous certaines conditions.

Visa de travail spécialisé (E-7)

Le visa E-7 est destiné aux professionnels étrangers possédant des compétences spécialisées dans des domaines tels que l’ingénierie, la finance, le commerce ou encore la recherche scientifique. Pour obtenir ce visa, les candidats doivent avoir une offre d’emploi d’une entreprise sud-coréenne et remplir les conditions de qualifications requises. La durée de ce visa est généralement de trois ans, renouvelable.

Visa de travailleur manuel (E-9)

Le visa E-9 est destiné aux travailleurs étrangers employés dans des secteurs tels que l’agriculture, la pêche, la construction ou encore le service. La durée de ce visa est généralement de deux ans et peut être renouvelée une fois. Les travailleurs titulaires de ce visa ont également accès à un programme d’adaptation culturelle et linguistique proposé par le gouvernement sud-coréen.

Visa conjoint (F-6)

Ce visa est accordé aux ressortissants étrangers mariés à un citoyen sud-coréen. Le visa F-6 permet au titulaire de travailler librement en Corée du Sud sans restriction sur le type d’emploi. De plus, les titulaires de ce visa peuvent bénéficier de divers avantages sociaux, tels que l’accès aux soins de santé et à l’éducation publique pour leurs enfants.

Chiffres du tourisme international en Corée du Sud

La Corée du Sud est également une destination touristique populaire en Asie, attirant chaque année des millions de visiteurs internationaux. Malgré les restrictions liées à la pandémie de COVID-19 en 2020, le pays a tout de même accueilli près de 5 millions de touristes étrangers, principalement en provenance de Chine, du Japon et des États-Unis. Voici quelques tendances clés du tourisme international en Corée du Sud :

  • En 2019, avant la pandémie, le nombre total de touristes internationaux était de 17,5 millions.
  • La Corée du Sud se classe au 9e rang mondial en termes de dépenses des touristes internationaux, avec plus de 22 milliards de dollars dépensés en 2019.
  • Les principales attractions touristiques incluent Séoul, Busan, l’île de Jeju et les temples bouddhistes comme Haeinsa ou Bulguksa.
  • Le tourisme médical est un secteur en plein essor en Corée du Sud, attirant chaque année plus de 300 000 visiteurs étrangers pour des traitements médicaux ou esthétiques.
Vue aérienne en Corée du Sud n°2