Trouvez le VISA dont vous aurez besoin

Besoin d'un visa pour votre prochain voyage ? Utilisez notre application pour trouver les exigences de visa en fonction de votre nationalité et de votre destination. Obtenez toutes les informations dont vous avez besoin en quelques clics seulement !

Pour voyager dans l' État de Palestine avec un passeport français, vous aurez besoin de : Visa non requis

Quels sont les pays où les Français peuvent voyager sans visa ?

Allemagne, Andorre, Autriche, Belgique, Belize, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, République Dominicaine, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, État de Palestine, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Saint-Marin, État de la cité du Vatican, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Tchéquie.

Quel est le classement Henley Passeport Index du passeport français ?

Index: 13 / 199 Le passeport français est l'un des plus puissants au monde, vous permettant de voyager dans presque tous les pays. Avec lui, vous pouvez entrer sans visa dans de nombreux pays, ou en obtenir un à votre arrivée. Henley Passport Index

Est-il facile d'obtenir un visa pour voyager dans l' État de Palestine ?

Certaines exigences sont à remplir et des documents sont à fournir. Cependant, le processus de demande de visa peut varier en fonction de votre pays de résidence et de votre situation personnelle.

Le processus de demande de visa pour la Palestine peut prendre plusieurs semaines, alors il est important de planifier à l’avance et de soumettre votre demande de visa suffisamment tôt avant votre voyage prévu. Si vous avez des questions sur le processus de demande de visa pour la Palestine, je vous recommande de contacter l’ambassade de Palestine dans votre pays de résidence pour obtenir de l’aide.

Quelles sont les nationalités qui peuvent voyager dans l' État de Palestine sans visa ?

Africains du sud, Albanais, Algériens, Allemands, Andorrans, Saoudiens, Argentins, Armeniens, Australiens, Autrichiens, Bahaméens, Bahreïnis, Barbadiens, Biélorusses, Belges, Béliziens, Bhoutanais, Boliviens, Bosniaques, Brésiliens, Brunéiens, Bulgares, Cambodgiens, Canadiens, Cap-Verdiens, Centrafricains, Chiliens, Chinois, Chypriotes, Colombiens, Sud coréens, Nord coréens, Croates, Cubains, Danois, Dominicains, Égyptiens, Émiratis, Équatoriens, Espagnols, Estoniens, Américains, Finlandais, Français, Géorgiens, Grecs, Guatémaltèques, Haïtiens, Honduriens, Hongkongais, Hongrois, Indiens, Indonésiens, Irlandais, Israéliens, Italiens, Jamaïcains, Japonais, Kazakhs, Kirghizes, Koweïtiens, Laotiens, Libanais, Libyens, Liechtensteinois, Lituaniens, Macanais, Macédoniens, Maldiviens, Maltais, Marocains, Mauriciens, Mexicains, Moldaves, Mongols, Népalais, Norvégiens, Néo-Zélandais, Omanais, Ouzbeks, Panaméens, Papouasiens, Néerlandais, Péruviens, Philippins, Polonais, Néerlandais, Qataris, Roumains, Britannique, Russes, Rwandais, Vaticanais, Sénégalais, Serbes, Slovaques, Slovènes, Somaliens, Suédois, Suisses, Surinamais, Swazis, Syriens, Tadjiks, Taïwanais, Tchèques, Thaïlandais, Tunisiens, Turkmènes, Turcs, Ukrainiens, Uruguayens, Vanuatuans, Vénézuéliens, Vietnamiens, Yéménites, Zimbabwéens.

Vue aérienne dans l' État de Palestine n°1

Statistiques sur l’immigration dans l’État de Palestine

En raison des conflits politiques et économiques continus dans la région, l’État de Palestine accueille un grand nombre de réfugiés et de migrants. Les principaux groupes concernés sont les suivants :

  • Réfugiés palestiniens : Originaires des territoires occupés, ils représentent environ 5 millions de personnes vivant dans divers camps en Cisjordanie, à Gaza et dans les pays voisins.
  • Migrants économiques : Ils viennent principalement de pays africains et asiatiques pour chercher du travail dans le secteur informel ou la construction.
  • Demandeurs d’asile : Des personnes fuyant les persécutions ou les conflits dans leur pays d’origine, comme la Syrie, l’Iraq et l’Afghanistan.

Cependant, il est important de noter que les données sur l’immigration dans l’État de Palestine peuvent être imparfaites en raison du manque de sources fiables et accessibles.

Visas les plus demandés dans l’État de Palestine

Les visas sont un aspect crucial de l’immigration et du tourisme dans l’État de Palestine. Voici les types de visas les plus couramment demandés :

Visa de visiteur

Ce visa est surtout destiné aux touristes qui souhaitent visiter la région pour une courte durée, généralement jusqu’à trois mois. Ils doivent avoir un passeport valide, une preuve de fonds suffisants pour leur séjour et un billet de retour ou de continuation.

Visa d’affaires

Il s’adresse aux personnes qui ont besoin de se rendre en Palestine pour des raisons professionnelles, comme assister à des réunions, des conférences ou des négociations. Les demandeurs doivent fournir une lettre d’invitation de l’entreprise ou de l’organisation hôte, ainsi qu’une preuve d’hébergement et de fonds suffisants.

Visa de travail

Les travailleurs étrangers nécessitent un visa de travail pour exercer un emploi en État de Palestine. Pour obtenir ce visa, ils doivent avoir une offre d’emploi d’un employeur local et présenter un contrat de travail, un certificat médical et une preuve de qualifications professionnelles.

Visa d’étudiant

Les étudiants internationaux qui souhaitent étudier dans un établissement d’enseignement en État de Palestine doivent demander un visa d’étudiant. Ils devront fournir une lettre d’acceptation de l’établissement, une preuve de fonds suffisants pour couvrir leurs frais de subsistance et de scolarité, ainsi qu’un certificat médical.

Chiffres du tourisme international dans l’État de Palestine

Le tourisme est une source importante de revenus pour l’économie palestinienne. En 2019, la région a attiré environ 3,5 millions de touristes internationaux, générant près de $1,81 milliard de dollars en recettes touristiques. Les principales destinations touristiques incluent les sites religieux et historiques suivants :

  • Bethléem : L’une des villes les plus visitées, célèbre pour être le lieu de naissance de Jésus-Christ et abritant l’église de la Nativité.
  • Jérusalem-Est : La partie orientale de Jérusalem, qui comprend de nombreux lieux saints pour les religions juive, chrétienne et musulmane, tels que le mur des Lamentations, l’église du Saint-Sépulcre et la mosquée al-Aqsa.
  • Hébron : Une ville située en Cisjordanie, qui abrite le tombeau des Patriarches, également connu sous le nom de sanctuaire d’Abraham.
  • Naplouse : Une autre ville importante de Cisjordanie, célèbre pour sa vieille ville historique et son marché traditionnel.

Les principaux marchés émetteurs de touristes en État de Palestine sont les États-Unis (quand y partir et les exigences de demande de visa en ligne), la Russie (quand y partir et les exigences de demande de visa en ligne), la Pologne (quand y partir et les exigences de demande de visa en ligne), l’Italie (quand y partir et les exigences de demande de visa en ligne) et la France (quand y partir et les exigences de demande de visa en ligne). En outre, le tourisme intérieur est également significatif, avec environ 1 million de Palestiniens visitant d’autres régions du territoire chaque année.

Vue aérienne dans l' État de Palestine n°2