Trouvez le VISA dont vous aurez besoin

Besoin d'un visa pour votre prochain voyage ? Utilisez notre application pour trouver les exigences de visa en fonction de votre nationalité et de votre destination. Obtenez toutes les informations dont vous avez besoin en quelques clics seulement !

Pour voyager en Norvège avec un passeport français, vous aurez besoin de : Visa non requis

Quels sont les pays où les Français peuvent voyager sans visa ?

Allemagne, Andorre, Autriche, Belgique, Belize, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, République Dominicaine, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, État de Palestine, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Saint-Marin, État de la cité du Vatican, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Tchéquie.

Quel est le classement Henley Passeport Index du passeport français ?

Index: 13 / 199 Le passeport français est l'un des plus puissants au monde, vous permettant de voyager dans presque tous les pays. Avec lui, vous pouvez entrer sans visa dans de nombreux pays, ou en obtenir un à votre arrivée. Henley Passport Index

Est-il facile d'obtenir un visa pour voyager en Norvège ?

Les ressortissants de l’Union européenne et de nombreux autres pays n’ont pas besoin de visa pour entrer en Norvège pour des séjours de moins de 90 jours à des fins de tourisme, d’affaires ou de visite familiale. Si vous souhaitez rester en Norvège pendant plus de 90 jours ou pour une autre raison, vous aurez besoin d’un visa.

Il est important de noter que les exigences en matière de visa peuvent varier en fonction de votre pays de résidence et de la durée et du type de votre voyage.

Quelles sont les nationalités qui peuvent voyager en Norvège sans visa ?

Autrichiens, Belges, Bulgares, Suisses, Chypriotes, Tchèques, Allemands, Danois, Espagnols, Estoniens, Finlandais, Français, Grecs, Croates, Hongrois, Irlandais, Italiens, Liechtensteinois, Lituaniens, Maltais, Néerlandais, Polonais, Néerlandais, Roumains, Slovaques, Slovènes, Suédois.

Vue aérienne en Norvège n°1

Les chiffres de l’immigration en Norvège

En 2019, la Norvège comptait environ 746 700 immigrants sur une population totale de 5,3 millions d’habitants, soit près de 14% de la population. Les principaux groupes d’immigrants en Norvège proviennent des pays suivants :

  • Pologne
  • Lituanie
  • Suède
  • Somalie
  • Pakistan

Ces dernières années, la Norvège a vu une augmentation significative du nombre d’entrées sur son territoire, notamment en raison de la crise des réfugiés en Europe. En 2015, le pays a enregistré un pic avec plus de 31 000 demandeurs d’asile, avant de connaître une baisse progressive jusqu’à environ 2600 demandeurs d’asile en 2019.

Les raisons de l’immigration en Norvège

Parmi les principales raisons qui poussent les personnes à immigrer en Norvège, on retrouve :

  • Le regroupement familial
  • Le travail
  • La protection (demande d’asile)
  • L’éducation

Le regroupement familial constitue la principale raison d’immigration en Norvège, représentant près de la moitié des autorisations de séjour délivrées. Les immigrants économiques, c’est-à-dire ceux qui viennent pour travailler, représentent environ un tiers des entrées. Enfin, les demandeurs d’asile et les étudiants constituent respectivement 10% et 8% des immigrants.

Les visas les plus demandés en Norvège

La Norvège propose différents types de visas en fonction du motif de séjour. Les trois principales catégories sont :

  • Le visa Schengen (type C) pour les courts séjours
  • Le permis de séjour temporaire (type D) pour les longs séjours
  • Le permis de travail

Le visa Schengen (type C)

Le visa Schengen permet aux ressortissants de pays non membres de l’espace Schengen d’entrer en Norvège pour un court séjour, généralement jusqu’à 90 jours sur une période de 180 jours. Ce visa est le plus couramment utilisé par les touristes, les visiteurs familiaux et les personnes participant à des conférences ou des événements culturels.

Le permis de séjour temporaire (type D)

Pour les séjours de plus de 90 jours, un permis de séjour temporaire est requis. Ce type de visa est notamment demandé par les étudiants internationaux, les travailleurs saisonniers et les personnes venant pour le regroupement familial. Selon les statistiques, environ 17 000 permis de séjour temporaires ont été délivrés en 2019.

Le permis de travail

Le permis de travail est nécessaire pour les ressortissants non européens souhaitant travailler en Norvège. Les professionnels qualifiés et les travailleurs saisonniers sont les principaux bénéficiaires de ce type de visa. En 2019, près de 11 500 permis de travail ont été accordés, dont la majorité pour des emplois dans le secteur des services, la construction et l’industrie.

Le tourisme international en Norvège : des chiffres en hausse

La Norvège est une destination touristique populaire, attirant chaque année des millions de visiteurs étrangers. En 2019, le pays a enregistré plus de 6,5 millions d’arrivées de touristes internationaux, soit une augmentation de 2% par rapport à l’année précédente. Les principaux marchés émetteurs de touristes en Norvège sont :

Les visiteurs étrangers sont attirés par les paysages naturels spectaculaires de la Norvège, tels que les fjords, les montagnes et les aurores boréales. Les activités préférées des touristes comprennent la randonnée, le ski, la pêche et l’observation des animaux sauvages.

Le tourisme en Norvège : un secteur économique important

Le tourisme représente environ 4% du PIB norvégien et constitue une source importante de revenus pour de nombreuses régions du pays. Environ 167 000 personnes travaillent dans l’industrie du voyage et du tourisme en Norvège, soit près de 6% de la population active totale. Ainsi, le tourisme international joue un rôle crucial dans le développement économique et social de la Norvège.

Vue aérienne en Norvège n°2