Trouvez le VISA dont vous aurez besoin

Besoin d'un visa pour votre prochain voyage ? Utilisez notre application pour trouver les exigences de visa en fonction de votre nationalité et de votre destination. Obtenez toutes les informations dont vous avez besoin en quelques clics seulement !

Pour voyager en Turquie avec un passeport français, vous aurez besoin de : Aucun visa pour un séjour jusqu'à 90 jours

Quels sont les pays où les Français peuvent voyager sans visa ?

Allemagne, Andorre, Autriche, Belgique, Belize, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, République Dominicaine, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, État de Palestine, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Saint-Marin, État de la cité du Vatican, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Tchéquie.

Quel est le classement Henley Passeport Index du passeport français ?

Index: 13 / 199 Le passeport français est l'un des plus puissants au monde, vous permettant de voyager dans presque tous les pays. Avec lui, vous pouvez entrer sans visa dans de nombreux pays, ou en obtenir un à votre arrivée. Henley Passport Index

Est-il facile d'obtenir un visa pour voyager en Turquie ?

Obtenir un visa pour se rendre en Turquie peut être relativement simple, mais cela dépend de votre pays de citoyenneté et de la raison de votre voyage en Turquie. Les citoyens de certains pays sont autorisés à entrer en Turquie sans visa pour des séjours de courte durée (moins de 90 jours) dans le cadre du programme de “visa en ligne”, qui permet de demander un visa en ligne sur le site Web du ministère de l’Intérieur turc.

Si vous êtes citoyen d’un pays qui n’est pas couvert par le programme de “visa en ligne”, vous devrez demander un visa auprès de l’ambassade ou du consulat de Turquie le plus proche de chez vous.

Quelles sont les nationalités qui peuvent voyager en Turquie sans visa ?

Américains.

Vue aérienne en Turquie n°1

Les statistiques sur l’immigration en Turquie

En raison de sa position géographique et de son économie dynamique, la Turquie a toujours été un pôle d’attraction pour les immigrants. Selon les données du gouvernement turc, le nombre d’étrangers vivant en Turquie a augmenté régulièrement ces dernières années, passant de près de 600 000 en 2015 à plus de 1 million en 2020. Cette augmentation est due principalement aux flux migratoires venant des pays voisins et du Moyen-Orient.

Origine des immigrants en Turquie

Ces dernières années, la Turquie a connu une hausse significative du nombre d’immigrants en provenance de pays tels que la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan et l’Iran. En 2020, on estime que le pays accueille près de 4 millions de réfugiés, dont la grande majorité sont originaires de Syrie. En outre, il y a également une importante communauté d’expatriés européens et asiatiques qui choisissent la Turquie pour travailler, étudier ou simplement profiter de la qualité de vie offerte par ce pays aux multiples facettes.

Taux d’emploi des immigrants

En termes d’emploi, les immigrants en Turquie sont généralement concentrés dans certains secteurs tels que l’industrie textile, le bâtiment, l’agriculture et le tourisme. Les taux d’emploi varient selon les groupes d’immigrants, avec un taux d’emploi plus élevé chez les personnes originaires de pays européens et asiatiques, et un taux d’emploi plus faible chez les réfugiés syriens et irakiens.

Les visas les plus demandés en Turquie

Pour entrer en Turquie, les ressortissants étrangers doivent généralement obtenir un visa approprié à leur situation et à leur objectif de séjour. Parmi les différents types de visas disponibles, voici ceux qui sont les plus demandés :

  • Visa touristique : Il s’agit du type de visa le plus couramment demandé, permettant un séjour de courte durée (jusqu’à 90 jours) pour les voyages de loisirs, les visites familiales ou les voyages d’affaires.
  • Visa de travail : Ce visa est destiné aux personnes qui souhaitent travailler en Turquie pour une durée déterminée. Il est généralement accordé sur la base d’un contrat de travail et d’une offre d’emploi émanant d’un employeur turc.
  • Visa étudiant : Les étudiants étrangers qui souhaitent poursuivre leurs études en Turquie doivent obtenir ce visa, qui est valable pour la durée de leur programme académique.
  • Visa de regroupement familial : Ce visa permet aux membres de la famille des ressortissants étrangers vivant en Turquie de les rejoindre et de résider légalement dans le pays.

Chiffres du tourisme international en Turquie

En plus d’être une destination prisée pour l’immigration, la Turquie est également un haut lieu du tourisme international. Chaque année, des millions de visiteurs viennent découvrir les trésors historiques, culturels et naturels qu’offre ce pays unique. Voici quelques chiffres clés concernant le tourisme en Turquie :

Vue aérienne en Turquie n°2