Asie

Sri Lanka : Les voyageurs doivent maintenant demander un e-Visa à la place d’un ETA

Nouvel e-Visa pour le Sri Lanka

Depuis le 17 avril, le Sri Lanka a mis en place un nouveau système de visa électronique pour les voyageurs, en remplacement de l’historique ETA. Voici les principales modifications apportées par cette réforme, ainsi que la procédure à suivre pour obtenir votre e-Visa.

Le remplacement de l’ETA par l’e-Visa

Auparavant, les visiteurs devaient obtenir une autorisation électronique de voyage (ETA) avant de se rendre au Sri Lanka. Désormais, ils doivent solliciter un e-Visa à travers le site officiel du gouvernement : www.srilankaevisa.lk

Conditions d’obtention de l’e-Visa sri-lankais

Le portail gouvernemental dédié aux demandes d’e-Visa est géré par VFS Global, une entreprise spécialisée dans la gestion externalisée des visas et des services technologiques pour le compte de divers gouvernements.

Les demandeurs provenant de toutes nationalités admissibles peuvent soumettre une demande d’e-Visa, que ce soit pour des raisons touristiques, professionnelles ou de transit. Toutefois, certaines restrictions s’appliquent pour les ressortissants du Cameroun🇨🇲, de la Corée du Nord🇰🇵, de la Côte d’Ivoire🇨🇮 et du Ghana🇬🇭, qui doivent faire leur demande auprès de l’ambassade ou du département d’immigration et d’émigration du Sri Lanka.

La nouvelle plate-forme des e-Visas sri-lankais

La nouvelle plate-forme des e-Visas sri-lankais

Comment obtenir son e-Visa pour le Sri Lanka ?

La procédure de demande d’e-Visa est simple et se déroule entièrement en ligne :

  1. Rendez-vous sur le site officiel srilankaevisa.lk ;
  2. Créez un compte utilisateur ou connectez-vous si vous en possédez déjà un ;
  3. Remplissez le formulaire de demande en ligne ;
  4. Téléchargez les documents requis (passeport scanné, photo récente, etc.) ;
  5. Effectuez le paiement des frais d’e-Visa avec l’une des options de paiement proposées ;
  6. Une fois votre demande soumise et votre paiement confirmé, attendez la décision des autorités sri-lankaises.

Contraitement à l’ETA, il faudra désormais fournir de nouvelles informations :

  • un numéro de téléphone pour créer votre compte
  • une photo d’identité aux normes passeport

D’après les autorités sri-lankaises, les ETA déjà émis avant le 17 avril 2024 peuvent être utilisés pour un voyage au Sri Lanka jusqu’à leur expiration effective.

Types et tarifs des e-Visas

Après avoir soumis votre demande, vous recevrez un numéro de référence qui vous permettra de suivre l’évolution de votre dossier en ligne. Une fois votre e-Visa approuvé, il vous suffira de le télécharger puis de l’imprimer afin de le présenter aux autorités compétentes à votre arrivée au Sri Lanka. La durée de validité et les droits d’entrée varient en fonction du type d’e-Visa :

  • Tourist Visa Single Entry valable 30 jours à l’arrivée et une entrée, pour les citoyens chinois, indiens, indonésiens, japonais, malaisiens, russes et thaïlandais jusqu’au 30 avril 2024  ;
  • Tourist Visa Standard Visitor Visa valable 6 mois pour des séjours de 60 jours et 2 entrées, pour 75 USD (184 €);
  • Tourist Visa 1 Year – Multientrées valide 1 an, avec limite de séjour de 90 jours, pour 200 USD (184 €);
  • Tourist Visa 2 Years Multientrées valide 2 ans, avec limite de séjour de 180 jours, pour 300 USD (277 €);
  • Tourist Visa 5 Years Multientrées valide 5 ans, avec limite de séjour de 180 jours, pour 500 USD (461 €);
  • Tourist Visa 10 Years Multientrées, valide 10 ans, avec limite de séjour de 180 jours, pour 1000 USD (922 €).

Notons que les nationalités SAARC ont la chance d’avoir des frais consulaires légèrement inférieurs de moitié sur le Standard Visitor Visa. Des frais d’intermédiaire, dont ceux de VFS Global de 18,5 USD, et des frais bancaires (7 USD) s’ajoutent à ce tarif, gonflant largement la note d’une destination à l’époque accessible, comme pointé par le leader de l’opposition Sajith Premadasa, qui redoute un éloignement des touristes.

Une gamme d’e-Visas business a aussi été créé, sur les mêmes bases que les e-Visas tourisme (durées, tarifs, etc), avec le seul ajout d’une lettre d’invitation d’un sponsor au Sri Lanka dans la liste des documents nécessaires.

Des exemptions sont également prévues pour certaines nationalités, telles que Singapour, les Maldives, les Seychelles et la République Tchèque. Ces pays bénéficient d’une dispense de visa touristique standard valable 6 mois.

En parralèle, le Ministère du tourisme local planche sur une exemption des frais de visa pour une cinquantaine de nationalités. La liste doit être précisée dans les semaines qui arrivent.

Obtenez le document officiel e-Visa Sri Lanka
Sébastien Couix

En tant que CEO de Visamundi, je me consacre à faciliter les déplacements internationaux en aidant nos clients à obtenir des visas dans le monde entier. En restant à l'avant-garde des réglementations en constante évolution, je veille à ce que notre agence soit un pilier de confiance dans le domaine des services de visa.

Laisser une réponse