Afrique

Le Burundi a dévoilé son visa d’entrée électronique

Burundi lance son visa électronique

Le Burundi a récemment lancé son tout nouveau visa électronique pour faciliter les démarches de voyage des touristes et des professionnels. Ce document permet d’introduire la demande de visa qui sera finalisée lors de l’arrivée au Burundi.

Obtention du e-Visa burundais : comment ça marche ?

Le processus est très simple : il suffit aux voyageurs de se rendre sur le portail en ligne de la Direction Générale des Migrations (CGM) et de renseigner le formulaire de demande d’entrée au Burundi.

Les raisons de voyage autorisées sont : Transit, Affaires, Etude, Mission officielle, Santé, Séminaire, Tourisme, Vacances, Visite familiale.

Une fois les informations soumises, les demandeurs recevront immédiatement leur formulaire validé par email, qu’ils devront présenter lors de leur passage à l’aéroport international Melchior Ndadaye de Bujumbura avec une pièce d’identité avec photo. Le visa d’entrée sera alors accordé (“finalisé”) directement à l’aéroport après avoir payé les frais requis :

  • e-Visa tourisme : frais de 70 USD (66 €) pour un visa à entrée unique valide pour 30 jours
  • e-Visa Transit : frais de 40 USD (38 €) pour un visa à entrée unique valide pour 3 jours

Astuce : Pensez à imprimer votre e-visa et garder une copie numérique sur votre téléphone portable en cas de besoin.

Les points d’entrée au Burundi à indiquer

Il est important de préciser le point d’entrée dans le pays lors de la demande de visa en ligne. Les options sont les suivantes :

  • Aéroport : Aéroport international Melchior Ndadaye de Bujumbura
  • Port maritime : Port de Bujumbura
  • Checkpoints terrestres : Buhema, Gasenyi-Nemba, Gatumba, Gatwe, Gisuru, Kanyaru-haut, Kobero, Mageni, Matongo, Mugina, Murama, Murambi, Mutwana, Ngomate et Ruhwa.

⚠️ Attention, le pays impose aussi un enregistrement pour toute entrée ou sortie du pays (appelé aussi arrival or departure card) via un formulaire électronique, sur le lien : https://migration.gov.bi/

Un exemple à suivre pour d’autres petits pays africains

Le Burundi n’est pas le seul pays en Afrique à proposer un visa électronique (Côte d’Ivoire, Cameroun, etc). Plusieurs nations du continent cherchent également à simplifier les démarches administratives pour faciliter l’entrée des touristes et soutenir leur économie locale. Le Kenya a par exemple aboli le principe des visas, remplacé par une autorisation de voyage électronique.

Cependant, l’exemple du Burundi est particulièrement intéressant car il montre que même les petits pays peuvent innover et s’orienter vers une approche de développement durable et responsable.

Anna Dennis

Mon rôle consiste à aider nos voyageurs dans leurs démarches pour l'étranger. Passionnée par mon travail, je suis là pour eux, que ce soit pour des problèmes administratifs ou simplement pour les soutenir dans une difficulté administrative. Mon but ? Faciliter leur parcours.

Laisser une réponse